Blog


Asthme allergique et l’effet sur la croissance des inhalateurs de stéroïdes

Allergies: symptômes, traitement et immunothérapie sublinguale - 8 septembre 2014



Asthme allergique et inhalateurs de stéroïdes

En résumé:

  • Un article de la Presse Canadienne publié dans La Presse alerte la population sur l’impact des inhalateurs de stéroïdes sur la croissance des jeunes souffrant d’asthme
  • Des publications scientifiques récentes dont une de la Dre Francine Ducharme, pédiatre de l’Université de Montréal incluse dans la prestigieuse Bibliothèque Cochrane

Asthme et stéroïdes

  • On connaissait le fait que les vieilles molécules (fluticasone et précédentes) d’inhalateurs perturbaient l’axe adréno-hypophysaire, une donnée possiblement moins vraie pour les molécules plus récentes (ciclosonide et mométasome). Les études citées regroupent tous ces produits sans distinguer pour chacun.
  • Les inhalateurs de stéroïdes dont on parle on grandement réduit la mortalité, les taux d’hospitalisation et de façon générale la santé et la qualité de vie des patients asthmatiques.
  • Chaque patient est différent: les risques pour la croissance doivent être mis dans la balance d’une décision thérapeutique avec le besoin de reprendre le contrôle de l’asthme
  • De plus en plus les traitements pour l’asthme vont faire appel à des produits biologiques ciblés (médecine individualisée)

Immunothérapie sublinguale pour l’asthme allergique

  • Dans le cas de l’asthme allergique, l’option de l’immunothérapie permet aux patients l’option d’un traitement naturel qui peut éviter dans une certaine mesure le recours aux inhalateurs de stéroïdes.
  • L’immunothérapie sublinguale permet non seulement de « calmer l’asthme allergique » pour de nombreux patients souffrant d’allergies respiratoires mais aussi de diminuer le risque du développement de l’asthme allergique (prévention).


2020 - Tous droits réservés // Beauvoir / agence créative