Blog


OIT (Oral Immunotherapy): l’immunothérapie orale

Veille scientifique - 6 décembre 2012


Une autre source d’espoir: l’immunothérapie orale. Expérimentale aux États-Unis, mais déjà pratiquée sur une base régulière dans quelques centres français, il s’agit de permettre à la personne allergique aux arachides, par exemple, d’éviter des réactions à des expositions occasionnelles. On induit une tolérance qu’il faut ensuite maintenir.  Sous contrôle médical méticuleux, on détermine des doses de protéines d’arachide ou d’autres aliments que la personne peut tolérer sans réaction. Puis on administre quotidiennement pendant des mois des doses croissantes selon un protocole rigoureux. La personne allergique peut ainsi graduellement tolérer des doses d’allergène comparables à celles d’une exposition accidentelle. De là, il faut « entretenir » cette tolérance. En France, par exemple, on demandera parfois au gens traités de consommer 1 ou 2 M&M 3 fois par semaine sur une base indéfinie pour garder cette tolérance. À proprement parler, il ne s’agit pas comme tel d’une guérison complète mais tout de même, ça change la vie en diminuant considérablement le risque de réaction grave voir anaphylactique.

Il me tarde de pouvoir offrir telle thérapeutique pour mes patients! Bonne journée!

Voici l’expérience que nous conte la mère d’un patient…

www.bestallergysites.com

Par Guy Tropper



2021 - Tous droits réservés // Beauvoir / agence créative