Resources (FAQ)


Immunothérapie sublinguale La Clinique privée AVANT GARDE MédicalMD Les allergies

Est-il possible de se débarrasser de ses allergies?

Est-il possible de se débarrasser de ses allergies?

Mieux que jamais! Et se débarrasser de ses allergies respiratoires n’a jamais été plus d’actualité. Alors que par le passé on s’attendait plus souvent à ce que les allergies respiratoires  »passent », on observe cliniquement une tendance au développement de plusieurs allergies et nous voyons de plus en plus de patients dans la trentaine ou la […]

Mieux que jamais!

Et se débarrasser de ses allergies respiratoires n’a jamais été plus d’actualité. Alors que par le passé on s’attendait plus souvent à ce que les allergies respiratoires  »passent », on observe cliniquement une tendance au développement de plusieurs allergies et nous voyons de plus en plus de patients dans la trentaine ou la quarantaine et même après qui, sans antécédent d’allergie, nous arrivent avec de nouvelles allergies respiratoires.

On a longtemps préconisé le traitement des allergies par des stéroïdes pour le nez et des antihistaminiques en comprimé dans le but de contrôler les symptômes d’allergies, mais sans s’attaquer à l’allergie même. La seule façon de le faire passe par l’immunothérapie, un terme qui peut sembler compliqué. En fait, c’est plutôt simple : l’immunothérapie consiste à donner au patient sur une base répétitive et prolongée de petites quantités (sous forme purifiée et filtrée) de ce à quoi il ou elle est allergique. Dans le passé, la seule façon d’offrir l’immunothérapie était par voie d’injection sous-cutanée. Ceci obligeait les patients à se déplacer chez leur médecin sur une base hebdomadaire pour recevoir une injection (vaccin) contenant l’allergène. Ils devaient ensuite demeurer sous observation pendant une période de 30 minutes après l’injection au cas où une réaction sévère devait se développer et appelait l’intervention rapide de médecin. En bout de ligne, relativement peu de patients allergiques ont réussi à se débarrasser de leurs allergies de cette façon.

L’immunothérapie sublinguale nous permet maintenant de nous attaquer à la maladie allergique de façon beaucoup plus conviviale puisque cela se fait à la maison. Cette approche est également plus sécuritaire que les injections du passé. L’immunothérapie qu’elle soit sous forme injectable ou sublinguale offre d’excellents résultats chez nos patients dans approximativement 70 à 85% des cas. Le but ici n’est pas seulement de traiter les symptômes de l’allergie, mais surtout celui d’atteindre la « rémanence », c’est-à-dire la persistance d’un effet bénéfique dans les années suivant le traitement. Plus que de simplement aider les symptômes, nous cherchons vraiment ici à nous « débarrasser d’une ou plusieurs allergies respiratoires. » Une bonne question serait de savoir combien de temps dure cette protection. On sait que certains patients ont été suivis jusqu’à 14 ans après leur traitement d’immunothérapie sublinguale, ceci avec persistance des effets bénéfiques. Ceci étant, il n’existe pas d’étude portant sur des échantillons de population plus large étudiée bien au-delà de deux ans après l’arrêt des traitements. Il semble qu’un facteur important dans le maintien de la protection soit l’exposition continue à cette substance qui cause l’allergie. Ceci semble rappeler au système immunitaire de réagir de façon normale.

La recherche évolue rapidement et de nouvelles approches nous permettront sans doute de traiter l’allergie encore plus efficacement et de façon plus simple. Mais déjà, l’immunothérapie sublinguale offre pour un grand nombre de patients confrontés aux allergies respiratoires une façon de se débarrasser sinon de l’allergie de façon définitive à tout le moins de modifier le cours de leur maladie allergique de façon significative et prolongée.



2019 - Tous droits réservés // Beauvoir / agence créative