Notre équipe vient tout juste de déménager à Ste‑Julie Découvrez comment vous y rendre

L’allergie aux chiens

Le traitement par immunothérapie, une option à considérer pour l’allergie aux chiens.

Il est maintenant possible de faire davantage
dans le traitement de l’allergie aux chiens; vous débarrasser de votre animal préféré n’est plus nécessairement la seule option.

L’allergie aux chiens peut sérieusement compliquer la vie d’une personne dont la place du canin au sein de la famille ne saurait être remise en cause. Et même si les symptômes incommodants en lien avec une allergie aux chiens sont variés, se départir de son chien n’est pas toujours une solution facile; le lien affectif peut peser lourd dans la balance.

Prenez rendez-vous pour un dépistage

Symptômes

  • Rougeurs et boursoufflures sur la peau au contact
  • Écoulements et démangeaisons des yeux
  • Éternuements ou congestion nasale
  • Crises d’asthme
  • Écoulement nasal
  • Autres

Traitements & Astuces

Avant de songer à se départir de son chien, il est important de prendre en compte la sévérité des symptômes de cette allergie. L’asthme difficile à contrôler et une rhinite empêchant le sommeil réparateur sont évidemment plus problématiques.

De nombreux allergologues recommandent de se départir d’un chien qui causerait des allergies, mais saviez-vous qu’il est souvent possible de traiter vos allergies tout en gardant votre meilleur ami? Généralement, afin d’être en mesure de tenir compte du choix du patient de conserver son animal, nous proposons les ajustements suivants :

Ailleurs que dans la chambre

Si on est allergique au chien, il est recommandé d’isoler notre lieu de sommeil du contact avec ce compagnon poilu. Celui-ci ne devrait pas avoir accès à la chambre et encore moins au lit. L’allergène de chien se dissémine généralement moins que celui du chat. Éviter ainsi le contact d’une surface « contaminées » à l’allergène de chien pendant près de 8 heures par jour permet un répit… et de mieux dormir. On peut aussi considérer l’installation d’une filtre HEPA au système de ventilation centrale.

Allergique à la salive du chien

Les avancées en allergie moléculaire confirment que dans une majorité de cas, l’allergène en cause dans l’allergie au chien provient en fait de sa salive. L’allergène du chien est plus pesant et tend à tomber au sol, ou sur les surfaces où se repose le chien. Éviter le contact avec la salive et se laver les mains après les moments d’affection ainsi qu’une hygiène domestique appropriée peuvent souvent aider considérablement.


L’immunothérapie sublinguale pour contrer l’allergie aux chiens:
traiter plus que les symptômes

Dans la plupart des cas, il est possible de considérer l’immunothérapie pour changer le cours d’une allergie au chien et permettre une alternative intéressante à l’éviction stricte. L’option de l’immunothérapie sublinguale s’avère particulièrement avantageuse dans ce contexte. Au-delà des symptômes de l’allergie aux chiens, l’immunothérapie bien administrée, avec un suivi attentif d’une condition asthmatique si c’est le cas, permet une alternative d’AVANT GARDE MédicalMD pour les patients allergiques aux chiens.

Apprenez-en plus sur l’immunothérapie sublinguale

Changez le cours de vos allergies avec l'immunothérapie

Parlez avec une infirmière
2013 - Tous droits réservés // Conception web Lubie